Passer à la navigation

Ce que nous faisons

nouvelles Nouvelles Mercredi 26 septembre 2018 Mercredi 26 septembre 2018, 2 h 08 pm  – Mercredi 26 septembre 2018, 2 h 08 pm

Un consortium sur le centre d'analyse du mouvement a eu lieu aux Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada

La plus grande base de données multisite a été élaborée

Un consortium sur le centre d'analyse du mouvement a eu lieu aux Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada

La capture de mouvement est utilisée dans l'industrie du cinéma pour créer de fabuleux effets spéciaux. On l'utilise également dans certains établissements de soins de santé à la fine pointe, y compris dans 14 Hôpitaux Shriners pour enfants, dont fait partie l'hôpital Shriners du Canada, situé à Montréal. L'analyse du mouvement est un outil remarquable pour diagnostiquer des problèmes, guider la prise de décision et suivre les résultats de nos patients atteints de troubles orthopédiques et neuromusculaires.

Les systèmes de caméra à la fine pointe pour la capture du mouvement de notre centre d'analyse du mouvement (CAM) permettent à nos équipes multidisciplinaires de suivre les mouvements des enfants et des adolescents quand ils marchent, s'étirent, poussent et pivotent. Les résultats indiquent la force musculaire et l'état du système cardiopulmonaire. Le CAM donne une nette longueur d'avance à nos équipes quand vient le temps de prendre des décisions cliniques concernant la chirurgie, les appareils ou les soins, en plus de leur permettre d'évaluer les résultats d'un traitement. Les patients atteints de paralysie cérébrale, d'ostéogenèse imparfaite, de scoliose, de traumatisme de la moelle épinière, de myodystrophie, de pied bot, de blessure sportive, de dystrophie musculaire, de spina bifida et d'autres maladies neuromusculaires peuvent tous bénéficier grandement d'un accès au CAM.

En septembre, l'hôpital Shriners du Canada, renfermant un des deux seuls centres d'analyse du mouvement au Québec, a accueilli des spécialistes provenant de 12 des 14 hôpitaux Shriners munis de centres d'analyse du mouvement dans le but de propulser l'utilisation de cette technologie de pointe vers de nouveaux sommets. « Nous détenons le plus grand réseau de centres d'analyse du mouvement pédiatriques au monde. De plus amples développements et améliorations des outils sophistiqués d'analyse de données informatiques entraîneront des améliorations de diagnostics et de méthodes de traitement en plus d'enrichir nos programmes de recherche dans ce domaine technologique de la médecine », explique Marc Lalande, Ph. D., vice-président de la recherche pour le système de soins de santé des Hôpitaux Shriners pour enfants.

Les échanges d'idées et de renseignements entre des spécialistes provenant d'hôpitaux Shriners du Nord de la Californie, de Chicago, de Houston et de Lexington favoriseront la découverte de nouvelles méthodes et des percées en analyse du mouvement afin de mieux aider nos patients. Une des premières étapes est l'élaboration de techniques informatiques de pointe et de bases de données communes afin que les cliniciens provenant de différents centres puissent évaluer les patients de la même manière. Ainsi, nous avons profité de la tenue du consortium pour effectuer une étude de standardisation concernant la fiabilité des mesures de paramètres de la démarche lorsque des cliniciens provenant de différents centres d'analyse du mouvement évaluent le même patient. Nous pourrons ainsi évaluer si les résultats sont suffisamment fiables pour effectuer des études dans plusieurs centres ou si des ajustements sont nécessaires.

En savoir plus sur le centre d'analyse du mouvement des Hôpitaux Shriners pour enfants  Canada

Les objectifs principaux du centre d'analyse du mouvement (CAM) sont d'évaluer les déficits fonctionnels associés à la démarche chez les enfants et, d'une façon moins considérable, de détecter l'origine des possibles déficits fonctionnels. Pour ce faire, le personnel professionnel du CAM utilisent des capteurs placés sur les corps des patients et des caméras optoélectroniques (infrarouges). Grâce à ces technologies, il est possible de quantifier les mouvements de l'enfant dans l'espace et dans le temps. L'équipe du centre peut donc détecter des mouvements anormaux et comprendre l'impact biomécanique de ces mouvements inappropriés. L'analyse est effectuée avant le traitement pour donner des renseignements précis à l'équipe de soins de santé qui évaluera les options de traitement (la chirurgie ou la physiothérapie, par exemple). Elle est également effectuée après le traitement pour mesurer le progrès de l'enfant suite à une intervention chirurgicale ou une thérapie.  

« Équipé d'un ensemble de marqueurs, de dix caméras optoélectroniques, de plaques de compression pour l'étude cinétique, d'électromyogrammes pour quantifier l'activation musculaire, d'un dynamomètre isocinétique capable de mesurer les forces de différentes articulaires et de plusieurs autres équipements, ce centre nous permet d'optimiser les soins offerts aux patients nécessitant une intervention. Il permet également de mettre sur pied une approche préventive à la fine pointe en orthopédie pédiatrique », explique Louis-Nicolas Veilleux, Ph. D., chercheur principal au centre.  « Ce service nous permet d'améliorer notre capacité à diagnostiquer et à traiter nos patients », affirme Reggie Hamdy, M. D., médecin-chef aux Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada et directeur du centre. « Faire partie d'études dans plusieurs centres au sein du réseau des Hôpitaux Shriners pour enfants et organiser de tels consortiums représentent des avantages extraordinaires puisque nous formons une grande équipe désirant améliorer les soins donnés aux patients. » 

Le centre d'analyse du mouvement de l'hôpital Shriners du Canada sera en mesure d'élaborer des évaluations en médecine sportive, des mesures de prévention de l'arthrite et des outils thérapeutiques. En plus de desservir la population du Québec, le centre accueille des personnes provenant du reste du Canada et du nord des États-Unis.

Personnes présentes au consortium sur le centre d'analyse du mouvement

Pixel espion Amazon