Passer à la navigation

Ce que nous faisons

nouvelles Nouvelles Lundi 12 novembre 2018 Lundi 12 novembre 2018, 2 h 55 pm  – Lundi 12 novembre 2018, 2 h 55 pm

Charlotte est guérie!

Maintenant, elle peut danser

Charlotte est guérie!

Charlotte est guérie. Elle pourra bientôt participer au Youth America Grand Prix - Ensuring the Future of Dance (YAGP). La mission de cette organisation est de former et d'aider des danseurs hors pair provenant de différents milieux ethniques, économiques et géographiques. Charlotte dévoile son grand projet pour la toute première fois. Nous sommes honorés qu'elle ait choisi son hôpital pour annoncer cette nouvelle spéciale.

« Je m'en vais! Je suis guérie! J'ai réussi! », s'est-elle exclamée. Après un an de réadaptation, Charlotte peut enfin réaliser son rêve. Pendant plusieurs mois, elle a pratiqué deux séquences de chorégraphie qu'elle désire présenter à Boston en 2019. Grâce aux Hôpitaux Shriners pour enfant – Canada, Charlotte peut maintenant participer à ce concours prestigieux.

À la fin de septembre 2017, Charlotte s'est blessée au poignet pendant une sortie scolaire. Craignant une fracture du scaphoïde un des os du poignet, la décision a été prise d'immobiliser sa main pendant une longue période. Tous les tests ont révélé qu'il ne s'agissait pas d'une fracture, mais Charlotte avait perdu toute la mobilité de son poignet et de sa main. « Quand mon moral était bas, je me forçais à me concentrer sur ma participation à l'événement YAGP de 2019. Peu importe le résultat final, ma victoire personnelle est d'avoir progressé en ballet malgré la blessure au poignet », a affirmé Charlotte.

Le rétablissement a été long, mais Charlotte n'était pas seule. En décembre 2017, Mathilde Hupin, M.D., a dirigé Charlotte vers Nathalie Bilodeau, une ergothérapeute des Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada. Alors que Charlotte mettait beaucoup d'efforts dans sa thérapie à l'hôpital et à la maison, sa mobilité s'est graduellement améliorée. Toutefois, la douleur persistait. « Le ballet m'a vraiment aidée à traverser cette période difficile. J'ai dû adapter des mouvements et modifier les positions des bras afin de m'ajuster aux limites imposées par mon poignet. La danse était tout de même mon meilleur remède puisque la douleur constante était moins présente quand je dansais », a confié Charlotte.

Pendant une consultation en ergothérapie en mai 2018, Nathalie Bilodeau a remarqué la présence d'un kyste dans le poignet de Charlotte. Au début, de la cortisone a été utilisée pour tenter de réduire l'inflammation et d'éliminer la douleur. Ce traitement n'a pas donné de bons résultats. Ainsi, le 9 juillet, le Dr Hupin a opéré le poignet de Charlotte. Grâce au Dr Hupin et au reste de l'équipe médicale, l'opération a été un franc succès et le rétablissement a été très rapide. « Ma fille était de retour à l'école de ballet en un rien de temps et, 10 jours après la chirurgie, elle participait à l'enregistrement d'une émission de télévision. Elle n'a ressenti aucune douleur depuis l'opération. Charlotte continue d'avoir des rendez-vous de suivi avec Nathalie Bilodeau au besoin pour faire en sorte que la période postopératoire et que la guérison progressent bien », a ajouté Isabelle, la mère de Charlotte.

« Je me sens mieux à 100 pourcent grâce à toutes les personnes que j'ai rencontrées à l'hôpital. Nathalie, ma merveilleuse ergothérapeute, et le Dr Mathilde Hupin, la meilleure chirurgienne orthopédique. Sans oublier madame Gloria, l'infirmière de la salle de plâtre, ainsi que Shannon, l'infirmière à la réception du service de physiothérapie/ergothérapie. Toutes les personnes que j'ai rencontrées aux Hôpitaux Shriners pour enfants – Canada m'ont encouragée, même quand la situation empirait. Grâce à elles, j'ai guéri plus rapidement! L'an dernier, j'ai également continué de faire des progrès en danse grâce à madame Samar, ma professeure qui ne m'a jamais laissée tomber, ainsi que madame Gérard, qui s'occupe de la santé à l'école de ballet », a conclu Charlotte.

Charlotte effectuant un mouvement de danse devant l'hôpital

Pixel espion Amazon