Passer à la navigation

Le pied bot

Le pied bot

Le pied bot

Chaque année, à l'échelle mondiale, on estime qu'un bébé sur 1 000 naît avec un pied bot congénital (les orteils et les talons sont tournés vers l'intérieur et le talon est relevé). Il s'agit généralement d'un trouble isolé qui n'indique aucun problème de santé plus grave. L'objectif du traitement du pied bot est d'obtenir un pied fonctionnel et sans douleur offrant une bonne mobilité. Contrairement aux anciens traitements, généralement chirurgicaux, le traitement actuel (la méthode Ponseti) débute dès les 4 à 6 premiers jours de vie et fait peu appel à la chirurgie.  Elle requiert trois ans de traitement intensif et offre un taux de réussite bien supérieur à 90 pourcent.

Méthode Ponseti

Lors de la première étape de la méthode, le chirurgien manipule les pieds, qui sont alors immobilisés dans un plâtre moulé avec précision. Une fois par semaine, pendant une période de cinq à six semaines, le plâtre est retiré, la position des pieds est à nouveau corrigée et un autre plâtre est appliqué. Lorsque le chirurgien orthopédiste a réaligné le pied de manière satisfaisante, il pratique une chirurgie dans le but d'allonger le tendon d'Achille. Après la chirurgie, le patient passe encore trois semaines consécutives avec un plâtre. Une fois le dernier plâtre enlevé, l'enfant doit porter un appareil constitué de chaussures reliées à une barre. Pour que le pied conserve l'alignement adéquat, le patient doit porter l'appareil 23 heures par jour pendant trois mois, puis seulement durant la sieste et la nuit jusqu'à l'âge de 3 ans.

   
Pixel espion Amazon