Passer à la navigation

Une patiente des hôpitaux Shriners avec une paralysie cérébrale devient une écrivaine et une poète et se fait publier

icône de la catégorie histoires

Emily est une écrivaine et poète publiée, et elle étudie actuellement l'anglais et la création littéraire à l'université Johns Hopkins. Elle est fière d'avoir été une patiente des hôpitaux Shriners pour enfants – Houston pendant la plus grande partie de sa vie.

Diagnostiquée avec une paralysie cérébrale, elle se souvient des nombreuses expériences positives à l'hôpital lorsqu'elle était bébé et adolescente. « Le personnel de Shriners [l'hôpital] est tellement gentil et l'environnement est accueillant. » Le personnel de l'hôpital Shriners de Houston a motivé Emily à rester optimiste, ce qu'elle demeure aujourd'hui. « Leur attitude agréable m'a beaucoup aidé », a-t-elle ajouté. Douglas Barnes, MD, est l'une des nombreuses personnes à l'avoir aidée ces dernières années.

Une grande partie du travail d'Emily a été publié et son travail est en vedette au Breath & Shadow, une revue littéraire en ligne pour les personnes handicapées. Elle aime rester occupée! L'écrivaine âgée de 20 ans écrit actuellement un roman et réunit une anthologie de nouvelles écrites par des auteurs handicapés, tout en étant une étudiante impliquée dans son université.

L'espoir, la motivation et la détermination d'Emily inspirent les autres à « ne jamais abandonner » et à réaliser leurs rêves. Parce qu'elle reconnaît l'impact positif que les hôpitaux Shriners pour enfant ont eu sur sa vie, elle a des mots d'encouragement pour les autres personnes handicapées qui peuvent faire face à des défis :

« Restez déterminés et soyez optimistes, je sais que c'est vraiment difficile à certains moments, mais vous seriez surpris de ce qu'un peu de persévérance peut faire. »

Trouvez ci-dessous l'un des poèmes publiés d'Emily.

 

Hagfish

Slimy knotted shoelace,
the eel’s ugly cousin,
you bow tied to the whale corpse,
your mucus drapes around you
like a blanket of allergies.

You greasy noodle,
your corn kernel teeth
clamp onto carrion
as you twist and turn
like an underwater worm.

You scarf of the sea,
sentient small intestine,
spineless serpent,
you slither like a leech
through the blackness.

Tell me, stretched-out slug,
how it feels to give a one-animal hug.