Passer à la navigation

Rencontrez nos ambassadeurs #LIntimidationCNon

Rencontrez nos ambassadeurs #LIntimidationCNon

Réservez une assemblée d'élèves ou de parents #LIntimidationCNon à votre école

Nia, Jeffrey et Saoud, tous patients à l'hôpital Shriners du Canada, ont été victimes d'intimidation pendant des années en raison de leurs handicaps. Maintenant, ils en parlent. Les trois ambassadeurs visitent des écoles au Canada cette année afin de partager leurs histoires et d'encourager les autres à dire #LIntimidationCNon. La présentation comprend également des conseils, tirés des plus récentes recherches, sur la façon de composer avec l'intimidation, que ce soit pour la victime d'intimidation, un témoin ou l'intimidateur.

Paige, Kaden, Zachary, Sarahi, Harli et Zachary sont des patients des hôpitaux Shriners de Galveston et de Houston. Leurs histoires, combinées à une formation pratique sur l'intimidation et sur la façon de l'éradiquer, sont au cœur de cette présentation marquante, qui renferme également des renseignements importants sur la cyberintimidation et sur la David's Law, une loi récemment adoptée au Texas. Le programme du Texas est présentement offert aux écoles de l'État du Texas.

Réservez un programme #LIntimidationCNon pour votre école ou votre organisation dès aujourd'hui en cliquant sur le bouton d'emplacement approprié ci-dessous.

Paige

Paige, une survivante du syndrome Steven Johnsons et une patiente des Hôpitaux Shriners pour enfants – Galveston, ne fait pas que lutter contre l'intimidation. Elle a entrepris plusieurs démarches pour instruire et sensibiliser les autres au sujet du syndrome Steven Johnsons dans sa communauté.

Paige discute ouvertement de son expérience et de ses connaissances au sujet de l'intimidation et de la cyberintimidation. À seulement 14 ans, Paige est extrêmement mature pour âge. Quand elle discute de sa réaction aux commentaires négatifs d'une personne en ligne, elle affirme : « Si tu ne connais pas mon second prénom, tu ne me connais pas ».

Accompagnée des autres ambassadeurs #LIntimidationCNon du Texas, Paige inspirera réellement vos étudiants à voir au-delà des apparences. En partageant leurs histoires et leurs façons époustouflantes de surmonter des tragédies et des obstacles physiques ayant marqué leurs vies, nos ambassadeurs les aideront à #VoirLaCapacite de chacun.

Jeffrey

Jeffrey Beausoleil, âgé de dix-neuf ans, est né sans main droite ni pied droit. Il est un patient des Hôpitaux Shriners pour enfants du Canada depuis l’âge de 5 mois.

Jeffrey est devenu un ambassadeur #LIntimidationCNon en 2016. À partir de ce moment, jusqu'au printemps 2018, il a donné 42 présentations dans 38 écoles, rejoignant ainsi plus de 6 000 étudiants au Québec et en Ontario! En 2018, le gouvernement du Québec l'a choisi comme finaliste pour le prix provincial de la lutte contre l'intimidation.

Jeffrey raconte aux étudiants sa vie avec un bras et une jambe de manière très franche. Il discute de ses passions et de ses passe-temps, qui comprennent des participations aux courses Spartan pour venir en aide à l'hôpital Shriners du Canada. Il parle également des sept années durant lesquelles il a été victime d'intimidation, y compris la fois où il a été agressé par un groupe de 12 garçons en 7e année.

La réaction du public face à Jeffrey et à sa présentation a été extrêmement forte. Il est une véritable source d'inspiration pour nous et pour les milliers de personnes qui ont entendu son histoire ou qui l'entendront.

Kaden

Kaden a récupéré d'un terrible accident, où il a survécu à des brûlures potentiellement mortelles, grâce à ses amis et à sa famille. Comme il est demeuré le garçon sociable qu'il a toujours été, avec plusieurs amis à l'école et dans les sports, Kaden a été entouré de l'amour et du soutien de toute sa communauté quand il est retourné à la maison après son séjour aux Hôpitaux Shriners pour enfants – Galveston.

Ce jeune homme époustouflant, qui a toujours aidé les enfants victimes d'intimidation avant son accident, a pu découvrir la véritable signification de l'amitié et à quel point il est important d'être accepté tel qu'on est. C'est pourquoi Kaden s'est joint à nous pour raconter son histoire en tant qu'ambassadeur #LIntimidationCNon. Pour entendre l'histoire de Kaden et d'autres patients des hôpitaux Shriners de Galveston et de Houston, réservez votre assemblée #LIntimidationCNon dès aujourd'hui!

Nia

Nia, âgée de 13 ans, a été victime d'intimidation pendant quatre ans à l'école primaire. Depuis sa naissance, elle est atteinte d'hémiplégie, une paralysie partielle d'un côté du corps. Nia est paralysée du côté droit de son corps. Elle est une patiente des hôpitaux Shriners pour enfants du Canada depuis qu'elle a environ un an, peu de temps après son arrivée au Canada suite à son adoption en Chine.

Maintenant, Nia peut marcher, enfourcher un vélo, faire de l'équitation, pratiquer la gymnastique, parler parfaitement et chanter grâce à son travail acharné, à sa détermination et à l'équipe de l'hôpital Shriners du Canada. Toutefois, alors qu'elle travaillait pour atteindre tous ces objectifs, elle a été victime d'intimidation à l'école. De la première à la troisième année, Nia n'a confié à personne qu'elle était victime d'intimidation et elle souffrait en silence. Elle l'a finalement avoué à ses parents, qui ont passé à l'action. Maleureusement, l'intimidation n'a pris fin que lorsqu'elle a changé d'école, en sixième année.

Nia peut créer des liens formidables avec les enfants de l'école primaire puisqu'elle a presque le même âge qu'eux. Son histoire de persévérance est inspirante. Nia admet aux enfants qu'elle aurait dû dénoncer l'intimidation beaucoup plus tôt, en espérant que son expérience aidera d'autres personnes.

Saoud

En plus de faire face aux difficultés d'immigrer dans un nouveau pays à l'âge de 10 ans, Saoud a été victime d'intimidation en raison d'une anomalie congénitale, le spina bifida.

Saoud, 16 ans, est né au Maroc et est devenu un patient des Hôpitaux Shriners pour enfants du Canada quand sa famille a déménagé au Canada, en 2012.

À cette époque, alors qu'il était en sixième année, des garçons l'intimidaient en raison de ses limitations physiques. Après plusieurs semaines, Saoud en a parlé avec ses parents et son enseignante, qui ont immédiatement remédié à la situation. Saoud a été chanceux que le problème cesse aussi rapidement. Toutefois, il était misérable avant de dénoncer l'intimidation.

L'histoire de Saoud permet de comprendre les effets de l'intimidation psychologique et prouve à quel point il peut être efficace d'en parler avec un adulte. Jusqu'à présent, il a inspiré des milliers d'étudiants. Il a hâte de partager son histoire avec d'autres Canadiens.

Pixel espion Amazon